Dev Talk #1 – Conversation avec les développeurs de Gerda : A Flame in Winter
8 août 2022

Découvrez le premier épisode d’une mini-série d’entretiens avec Hans et Shalev de PortaPlay, les développeurs de Gerda : A Flame in Winter.

 

Nous avons récemment eu le plaisir d’accueillir une partie de l’équipe de PortaPlay dans nos locaux à Paris et nous avons en avons profité pour enregistrer une interview avec eux afin que vous puissiez en apprendre davantage sur Gerda: A Flame in Winter et ses personnages !
Cette première vidéo présente 2 membres de l’équipe de PortaPlay. Nous entendons Hans Von Knut Skovfoged, CEO & Creative Director, et Shalev Moran, Lead Designer. Ensemble, ils nous en disent plus sur le jeu, sur la situation difficile dans laquelle se trouve Gerda et sur la difficulté qu’elle aura à s’en sortir inchangée.

 

Le jeu sortira le 1er septembre 2022 sur Nintendo Switch et Steam.
N’hésitez pas à ajouter Gerda : A Flame in Winter à votre liste de souhaits sur Steam.

 

 

Pouvez-vous vous présenter et votre titre chez PortaPlay ?

 

Shalev: Bonjour, je m’appelle Shalev Moran. Je suis Lead Designer chez PortaPlay. 

 

Hans: Bonjour, je suis Hans Von Knut Skovfoged, je suis le PDG et le directeur créatif de PortaPlay.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur Gerda : A Flame in Winter ?

 

Shalev: Gerda : A Flame in Winter est un RPG d’aventure qui se situe quelque part entre ces deux genres. Un jeu où vous prenez de nombreuses décisions concernant vos relations et vos liens avec différentes personnes tout en essayant de vous sortir de nombreuses situations difficiles.


Hans: Le jeu raconte l’histoire d’une femme ordinaire, une civile, qui, en temps de guerre, est confrontée à de nombreux défis et dilemmes, prise entre les forces d’occupation et les habitants locaux. Un membre de sa famille est en danger et elle doit le sauver. Mais comment ? Comment s’opposer à l’oppression en tant que simple civil ?

 

Quelles sont les questions que vous souhaitez soulever avec ce jeu ?

 

Shalev: Quelles sont les questions que nous cherchons à soulever avec Gerda : A Flame in Winter ? La première et la plus importante est peut-être de savoir comment vous êtes prêt à agir lorsque vous n’avez pas de porte de sortie. En temps de crise, vous n’avez pas le droit d’être l’image de la justice. Vous devez vous salir les mains ou faire des choix qui ne sont pas parfaits et qui ne satisferont pas tout le monde. Et quand cela arrive et que vous devez quand même agir, quel genre d’action faites-vous ? C’est peut-être la première motivation.

 

Hans: Une autre motivation pour faire Gerda est que nous voulions vraiment un jeu où il y avait d’autres moyens de résoudre les problèmes que de tirer et de faire exploser des choses. Nous voulions vraiment un jeu où vous, en tant qu’infirmière, et pas seulement une infirmière qui essaie de sauver des vies, mais une infirmière qui est à moitié danoise et à moitié allemande, donc qui a de la famille de chaque côté du conflit, aide à résoudre le problème.

Et si votre but dans la vie est de sauver des vies, alors bien sûr, vous devez d’une certaine manière essayer de sauver tout le monde. L’un des objectifs de ce jeu est donc de trouver des moyens de résoudre ce problème et de sauver autant de personnes possibles. Ça pourrait être difficile, ça pourrait être facile. Ça pourrait être impossible. Nous ne le révélerons pas. Mais nous pouvons juste dire que, comme dans la vraie vie, faire plaisir à tout le monde peut être très difficile.